JM.Aulas fait une annonce forte dans le sens des départs

Commentaire(s)
Les bons de sortie ne seront pas pléthoriques l'été prochain.
Les bons de sortie ne seront pas pléthoriques l'été prochain.

En commentant les résultats d'OL Groupe, Jean-Michel Aulas s'est projeté sur le prochain mercato d'été, annonçant notamment sa volonté de ne pas laisser partir plus de deux joueurs majeurs.

Tanguy Ndombélé, Houssem Aouar, Nabil Fekir, Ferland Mendy... Les joueurs Lyonnais ont la cote en ce moment et il ne se passe pas un jour sans que l'un d'entre-eux soit annoncé sur les tablettes d'un cador européen. "Je ne sais pas si c'est une question de mode ou parce que Bruno les fait bien jouer", analyse avec un brin de malice Jean-Michel Aulas. Le président Lyonnais, qui s'est exprimé ce mercredi à l'occasion d'une conférence de presse téléphonique destinée à commenter les derniers bons résultats d'OL Groupe, est en tout cas sûr d'une chose : il ne laissera pas son effectif se délester de ses meilleurs éléments lors du prochain mercato.

"On sait que l’on va être attaqué l’été prochain par des clubs très riches. La moitié de notre effectif est suivie mais nous nous limiterons à un ou deux départs", annonce-t-il d'emblée. Si les sommes évoquées au moment de valoriser Fekir et ses coéquipiers ont de quoi faire tourner la tête, Aulas prétend que les excellents résultats financiers du club lui permettront de préserver son effectif d'un exode massif. "Aujourd’hui, l’Olympique Lyonnais n’a pas besoin de vendre pour bien vivre", résume JMA.

Aulas veut placer l'OL dans le top 10 européen

Ce désir de stabilité, déjà clamé l'été dernier après un mercato durant lequel l'Olympique Lyonnais n'avait subi qu'un départ majeur (Mariano Diaz au Real Madrid pour 21,5 M€), traduit la détermination du dirigeant à réintégrer son club au gratin du football européen. "On veut progresser et gagner des titres en France et continuer de monter dans la hiérarchie européenne. Cela s’inscrit dans notre plan à cinq ans pour intégrer le Top 10 européen sur le plan sportif." Le 8e de finale de Champions League qui attend Genesio et ses hommes, la semaine prochaine face au FC Barcelone, sera un bon moyen de justifier cet optimisme.

Commentaire(s)