Mercato

L'annonce forte du président Aulas sur la fin du mercato lyonnais

Commentaire(s)
Jean-Michel Aulas, l'emblématique président de l'OL.
Jean-Michel Aulas, l'emblématique président de l'OL.

À une semaine de la fin du mercato d'été, Jean-Michel Aulas, le président de l'OL, a lâché une annonce forte à ses joueurs candidats à un départ.

Au sortir du triste match nul concédé sur la pelouse du FC Lorient (1-1, résumé et notes), hier après-midi lors de la 5ème journée de Ligue 1, Rudi Garcia, l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais, a profité de son passage devant les journalistes pour pester contre un mercato estival à rallonge. À écouter le tacticien rhodanien, il devient de plus en plus difficile de préparer sereinement les rencontres de son équipe avec des joueurs courtisés (Houssem Aouar, Jeff Reine-Adélaïde, Memphis Depay, Moussa Dembélé) et qui ont, parfois, la tête déjà ailleurs.

À lire aussi : Le mercato gêne Rudi Garcia pour la préparation des matchs

Au micro de la chaîne Téléfoot, ce lundi soir, Jean-Michel Aulas, l'emblématique président des Gones, a abordé ce sujet épineux, emboîtant le pas de son entraîneur. Le boss du club lyonnais s'est ainsi fendu d'une annonce limpide : le mercato des Gones prendra fin dès vendredi, dans le sens des départs du moins. "Je crois qu'on va dire aux joueurs que tout ce qui ne sera pas réglé en termes de départs avant vendredi, il n'y aura plus de départs. La date de fin du mercato sera vendredi pour nous", a lâché le patron de l'OL à nos confrères.

À partir de vendredi, plus de départ

"Je pense le proposer demain (Ndlr, mardi) à Rudi (Garcia) et Juni(nho, Ndlr, le directeur sportif), parce que c'est compréhensible et tous les gens de bonne volonté se rendent bien compte que quelque chose ne va pas. (...) À partir de vendredi, les joueurs qui ne seront pas partis, ne partiront plus. On n'a pas besoin de vendre et, pour moi, c'est très facile de dire cela. Après, on peut trouver des accords avec des joueurs et des clubs pour dans un an", a ajouté Jean-Michel Aulas, en marge d'une remise de diplômes à l'association Sport Dans La Ville. Le message est clair.