Mercato

L'Atlético a déjà débuté les négociations pour Lacazette

Commentaire(s)
Lacazette partira-t-il enfin de Lyon ?
Lacazette partira-t-il enfin de Lyon ?

Homme fort de l'attaque lyonnaise depuis plusieurs années, Alexandre Lacazette aborde un virage important de sa carrière de footballeur. À 25 ans, bientôt 26, le buteur rhodanien souhaite découvrir un nouvel environnement et donnerait sa priorité à l'Atlético Madrid...

Hier, sur le pré de la Johan Cruyff Arena, Alexandre Lacazette a fait son retour pour quelques minutes, deux semaines après sa blessure contre Besiktas en quart de finale de Ligue Europa. S'il est resté muet ce mercredi face à l'Ajax Amsterdam, le Lyonnais vit actuellement la meilleure saison de sa carrière sur le plan comptable. Du haut de ses 31 buts (et 4 passes, en 41 apparitions), le Guadeloupéen d'origine ne regrette pas d'être resté une saison de plus à Lyon, son club formateur.

À lire aussi : et si Lacazette restait encore à Lyon ?

Cependant, les fans de l'OL sont bien conscients qu'il sera difficile de lutter, cet été, pour le conserver dans les travées du Stade des Lumières. Parmi ses nombreux courtisants, l'Atlético Madrid, qui a fait de lui sa priorité, ne le laisserait pas indifférent. Mieux, il privilégierait cette piste, à en croire les informations de L'Équipe. Là-bas, Alexandre Lacazette retrouvera Antoine Griezmann, un vieil ami, et découvrira la nouvelle enceinte, le stade de la Nueva Peineta, livré cet été pour les Colchoneros. Les bases du contrat commencent à être établies, autour d'un bail de 4 ou 5 saisons. Toujours selon le quotidien, qui cite là des sources espagnoles, les dirigeants ibériques auraient même déjà formulé plusieurs offres à Jean-Michel Aulas pour le faire craquer.

Une tentative de prolongation par l'OL...

De son côté, le buteur maison, désireux de quitter le Rhône, a balayé d'un revers une prolongation de contrat émise par son club formateur en début de saison. Jean-Michel Aulas, qui a récemment promis de "faire des folies" pour le conserver, lui aurait proposé le meilleur salaire du club (actuellement Matthieu Valbuena) ainsi qu'une clause, plus ou moins secrète, de 70 millions d'euros pour protéger ses arrières. Si Lacazette n'a jamais donné suite à cette proposition, le leader de l'attaque est totalement impliqué dans cette fin de saison lyonnaise. Dorénavant, son avenir se décidera après le 24 mai, au maximum, date de la finale de Ligue Europa.

Entre temps, il espère être fixé concernant l'interdiction de recrutement de l'Atlético Madrid. Le voisin madrilène, le Real, a déjà vu cette "punition" être supprimée mais les Colchoneros ne connaissent (toujours) pas le même sort. Mais qu'Alexandre Lacazette se rassure, d'autres clubs restent dans la course pour lui proposer des portes de sorties toutes aussi prestigieuses : Dortmund, qui verrait en lui le remplaçant parfait d'Aubameyang, Manchester United ou encore Arsenal ne l'ont pas oublié. Peu importe l'écurie choisie, l'OL attend toujours, au minimum, 60 millions d'euros...