Mercato

L'OL a une priorité pour cet hiver

Commentaire(s)
L'OL de Bruno Genesio cherche un renfort offensif.
L'OL de Bruno Genesio cherche un renfort offensif.

Bruno Genesio, l'entraîneur de l'OL, a succédé à Corentin Tolisso ce midi en conférence de presse. Interrogé sur le mercato hivernal qui se profile, le technicien a dévoilé sa priorité, à savoir dénicher un élément offensif polyvalent.

De passage en conférence de presse ce vendredi midi, à deux jours de la réception de Rennes (dimanche après-midi 15 heures, 17ème journée de Ligue 1), Bruno Genesio, le technicien de l'Olympique Lyonnais, a parlé mercato hivernal. L'entraîneur rhodanien a été très clair : il espère que son équipe profitera du marché pour dénicher un élément offensif polyvalent, capable de suppléer Alexandre Lacazette en pointe mais également de pouvoir évoluer dans les couloirs.

Iturbe, son profil correspond

"On a parlé avec le président d'un recrutement de complément. Avec le départ à la Coupe d'Afrique des Nations de Rachid Ghezzal, on va être un peu démunis en attaque en début d’année avec les nombreuses échéances. L’idéal serait de trouver un attaquant polyvalent qui puisse suppléer Alexandre Lacazette mais aussi capable de jouer sur le côté. On a un besoin mais il faut le joueur qui correspond", a confessé l'entraîneur de l'OL devant les médias.

Ce dernier a ensuite estimé que Juan Iturbe, l'attaquant international paraguayen de l'AS Roma - annoncé sur les tablettes de l'OL depuis de nombreux mois - avait le profil recherché : "Oui, ça peut correspondre. Est-ce que c'est un problème qu'il ait déjà joué la Ligue Europa cette saison ? Oui et non. Il y a la Ligue Europa mais il y aura aussi d'autres matchs à jouer. On sait qu'on aura besoin d'un joueur supplémentaire. Ça peut être ce profil mais aussi d'autres profils."

Des départs en perspective ?

Désireux de se renforcer, Bruno Genesio a également évoqué la case départ(s). Le technicien semble prêt à libérer certains joueurs en mal de temps de jeu, notamment au milieu de terrain : "Il y aura une discussion avec certains, oui. Après, il y aura les désirs des joueurs. Des joueurs voudront peut-être un bon de sortie", a-t-il reconnu face aux journalistes. Mais, comme pour la possible arrivée, Bruno Genesio fixe sa ligne : "Il ne faudra pas faire n’importe quoi", a-t-il conclu.