Mercato

La FIFA autorise la prolongation des joueurs en fin de contrat

Commentaire(s)

La FIFA a acté la décision de permettre aux joueurs et aux clubs dont le contrat prend fin au 30 juin de prolonger leur engagement jusqu'à la fin de la saison en cours.

C'était cousu de fil blanc. En raison de l'arrêt des compétitions, qui devraient donc se prolonger jusqu'en juillet voire au-delà, les contrats des joueurs se terminant au 30 juin seront automatiquement prolongés, aux mêmes conditions, jusqu'au terme de la saison. Joueurs, clubs, instances et syndicats ont rapidement trouvé un consensus autour de cette décision, actée récemment par la FIFA. "Mercredi, la FIFA a établi une nouvelle circulaire qui précise que les contrats seront automatiquement prolongés au-delà du 30 juin, aux mêmes conditions économiques", explique Philippe Piat, le président de FIFPro (le syndicat mondial des joueurs), dans des propos rapportés par Le Parisien.

La FIFA va donc permettre à un club et un joueur de prolonger de quelques semaines leur engagement commun. Mais elle ne pourra pas les y obliger... "Elle a le pouvoir de qualifier ou pas un contrat, mais elle ne peut pas forcer un joueur à prolonger de plusieurs semaines s'il ne le souhaite pas", avait précisé Piat la semaine dernière. Joueurs comme clubs pourront donc s'opposer à cette prolongation automatique.

En revanche, un joueur partant libre au 30 juin, qui déciderait donc de ne pas terminer la saison avec son club, ne pourra pas la conclure sous d'autres couleurs. "Cela veut également dire que le prolongement de la saison ne permettra pas aux joueurs de signer dans un autre club", acquiesce Piat. Reste à savoir si cette décision s'applique aussi aux joueurs prêtés. Quant au marché des transferts en lui-même, ses dates vont être modulées par la FIFA, probablement pour l'étendre jusqu'à la fin de l'année civile.