Mercato

Mateta recruté en tant que "joker" ?

Commentaire(s)

Toujours en quête d'un attaquant, l'OL n'a pas abandonné l'idée de recruter Jean-Philippe Mateta, pourtant bloqué par Châteauroux dans les dernières heures du mercato estival. S'ils s'accordaient avec leurs homologues Castelroussins, les dirigeants Lyonnais pourraient conclure le transfert dès l'hiver prochain, voire avant, sous la forme d'un "joker"...

Tour à tour, Jean-Michel Aulas et Bruno Genesio ont tenu à expliquer la fin de mercato platonique de l'OL, depuis la semaine dernière, arguant qu'ils ne souhaitaient pas "prendre un joueur pour prendre un joueur". Dans les derniers jours du mois d'août, la cellule de recrutement dirigée par Florian Maurice a pourtant oeuvré pour dénicher un nouvel attaquant, faisant ressortir les pistes menant à Nilmar, Clinton Njie, Juan Manuel Iturbe ou encore Jean-Philippe Mateta.

L'attaquant Castelroussin, prêt à snober les approches de Montpellier, Rennes, Tottenham et la Fiorentina pour rejoindre le Rhône, a finalement été bloqué par son club, qui n'acceptait de le vendre qu'à condition de se le faire prêter dans la foulée. L'offre d'un million d'euros formulée par les Gones a donc été repoussée par la Berrichonne. Pourtant, l'OL n'a pas encore abandonné l'idée d'attirer le prometteur attaquant de 19 ans dans ses filets, et ce avant l'année prochaine.

L'Equipe rapporte en effet qu'une "arrivée en tant que joker ou au cours du prochain mercato hivernal n'est pas à exclure". Licencié en France la saison dernière, Mateta pourrait effectivement être transféré à Lyon sous la forme d'un "joker", comme le permettent les règlements de la LFP. Seulement, pour convaincre Châteauroux de lâcher sa pépite en cours de saison et à deux ans de la fin de son contrat, il faudra débourser au moins 5 M€, soit le prix fixé par les pensionnaires de National. Les récentes blessures de Fekir, Ghezzal, Valbuena et Lacazette inciteront-elles les dirigeants Lyonnais à prendre un tel risque ?