Mercato

Renard évoque l'OL et l'ASSE et ouvre la porte à un challenge en club !

Commentaire(s)
Hervé Renard bientôt de retour en L1 ?
Hervé Renard bientôt de retour en L1 ?

Nouveau champion d'Afrique avec la Côte d'Ivoire, Hervé Renard n'exclut pas de quitter les Eléphants pour retrouver un club. Dans une interview donnée à RMC, le technicien a clairement ouvert la porte à un nouveau challenge, comme l'ASSE notamment.

A 46 ans, Hervé Renard peut déjà se targuer d'avoir une carrière d'entraîneur bien fournie. De Draguignan à Sochaux, en passant par Shanghai, Cambridge ou encore Alger, l'ancien défenseur a connu beaucoup de clubs, mais ses principaux faits d'armes ont été réalisés en sélection. Plus précisément sur le continent africain, où il a remporté deux Coupes d'Afrique des Nations, avec la Zambie (2012) et, plus récemment, avec la Côte d'Ivoire. Mais une nouvelle fois, le natif d'Aix-les-Bains songe à revenir à la tête d'un club.

Invité dans le studio de RMC, hier soir, Renard n'a pas exclu de quitter les Eléphants, dix-huit mois avant la fin de son contrat. "Aujourd’hui, je ne sais pas. Tout dépendra des opportunités. Il me reste un an et demi de contrat. Mais si je reçois une proposition qui m’intéresse et qu’elle est d’assez haut niveau, je suis capable de dire que cette proposition m’intéresse et on peut en discuter", a-t-il laissé entendre.

Renard pour succéder à Galtier ?

Autre technicien français en vogue en ce début d'année 2015, Christophe Galtier. Après plus de cinq ans passés dans le Forez, l'entraîneur des Verts pourrait quitter l'ASSE à l'issue de la saison. Et dans cette éventualité, le nom d'Hevé Renard revient avec insistance au moment d'évoquer sa succession. "Ce n’est pas à moi de répondre. Il faut déjà que Christophe Galtier ne soit plus l’entraîneur de Saint-Etienne, ce qui n’est pas le cas pour l’instant", a-t-il indiqué.

En fin de saison dernière, déjà, une autre grosse écurie du championnat de France l'avait contacté : l'Olympique Lyonnais. A la question de savoir s'il aurait apprécié prendre la tête des Gones, Renard a répondu par l'affirmative. "Bien sûr. Qui n’aurait pas aimé entraîner l’Olympique Lyonnais ? Ça aurait été exceptionnel mais ce n’était peut-être pas le moment. C’est le destin qui a choisi et qui m'a emmené en Côte d’Ivoire pour gagner une deuxième CAN, estime-t-il. Vous savez, moi je viens de nulle part. J’étais un joueur plus que moyen, j’ai commencé à entraîner en CFA 2. Et tout ce qui m’arrive, c’est du bonheur."