Mercato

Rennes va faire une offre pour Reine-Adelaïde

Commentaire(s)
Jeff Reine-Adélaïde est dans le viseur du Stade Rennais
Jeff Reine-Adélaïde est dans le viseur du Stade Rennais

Ambitieux à l'approche de la fin du mercato, le Stade Rennais devrait envoyer une première offre à l'OL pour Jeff Reine-Adelaïde. Ce dernier avait ouvert la porte à un départ de l'OL, il y a quelques jours.

"Je ne vois pas forcément mon avenir proche à Lyon. Il faut qu’on trouve une solution." Jeff Reine-Adelaïde a lâché une petite bombe la semaine dernière, chez nos confrères de L'Equipe, en remettant en cause la gestion de son temps de jeu par Rudi Garcia et en posant un gros point d'interrogation sur son avenir dans le Rhône.

Arrivé d'Angers l'été dernier, contre 25 millions d'euros, le jeune milieu offensif avait été victime d'une rupture des ligaments croisés d'un genou, fin 2019, et le bilan de sa première saison à l'OL s'en est logiquement fait ressentir (23 apparitions pour 15 titularisations, 3 buts et 4 passes), même si Garcia n'a pas hésité à le lancer en cours de jeu contre la Juventus, City et le Bayern, le mois dernier en Champions League. Cela n'a donc pas suffi à l'ancien lensois, qui voit le mercato comme une opportunité de se relancer, potentiellement loin du Groupama Stadium.

Aulas et l'OL font déjà monter les enchères

Cette sortie médiatique a d'ailleurs mis en alerte certains prétendants de JRA, dont fait partie le Hertha Berlin, mais aussi le Stade Rennais. Le club breton, qualifié pour la phase de groupes de la prochaine Ligue des Champions et actif sur d'autres dossiers non moins prestigieux (Godin, Areola, Boga...), s'apprête à formuler une offre de 20 millions d'euros, d'après L'Equipe.

Si cette proposition venait à atterrir sur le bureau des dirigeants lyonnais, la réponse de ces derniers est déjà connue. "Vous voyez nos joueurs partir sans que nous imposions nos prix ?", a interrogé Jean-Michel Aulas sur Twitter, hier soir, en réaction à l'article de nos confrères. "Pourquoi penser que nous avons besoin de liquidités ? C'est mal nous connaître." Il y a quelques jours, son directeur sportif Juninho avait tenu un discours similaire, sur le fond. Le duo Holveck-Maurice est prévenu ; il devra faire mieux pour arracher Jeff Reine-Adelaïde à l'OL.