Mercato

Tolisso confirme : il veut partir !

Commentaire(s)
Corentin Tolisso a pour objectif de disputer la prochaine Ligue des Champions...
Corentin Tolisso a pour objectif de disputer la prochaine Ligue des Champions...

Actuellement à Clairefontaine avec l'équipe de France, Corentin Tolisso exprime son désir de rejouer la Ligue des Champions dès la saison prochaine, afin de conserver ses chances de disputer la Coupe du Monde 2018 avec les Bleus. Un projet auquel il ne peut intégrer l'OL, non-qualifié pour la C1.

Il l'avait déjà laissait entendre, il y a deux semaines, à l'issue d'une victoire à Montpellier en championnat : « Je ne sais pas si je serai Lyonnais l'an prochain. J'ai envie de jouer la Ligue des Champions et de faire la Coupe du Monde. Pour être à la Coupe du Monde, il faut jouer les très, très gros matches. Et on joue les gros matches en Ligue des Champions. » Aujourd'hui, Corentin Tolisso (22 ans) affiche encore plus clairement sa volonté de partir dans une interview au Progrès : « Pour ma progression, je veux rejouer la Ligue des Champions. » Autrement dit quitter l'OL, qui a échoué au pied du podium et en demi-finale de la Ligue Europa, ratant ainsi une accession en C1.

Le Mondial en Russie dans un coin de la tête, Tolisso ne rejoindra son futur club que s'il dispute la plus prestigieuse des compétitions de clubs, ce qui exclut d'ores et déjà Arsenal, l'Inter ou l'AC Milan, qui ont été cités au rang de ses prétendants récemment. « C’est important de jouer les plus grands matches européens, pour être prêt à disputer une Coupe du Monde », abonde-t-il pour nos confrères du quotidien régional, qui l'ont rencontré en marge du rassemblement de l'équipe de France, auquel il a été convié pour préparer les trois prochains matchs des Bleus contre la Suède, le Paraguay et l'Angleterre.

Tolisso veut faire vite

Reste à savoir si Naples, la Juventus ou même Chelsea, qui s'est renseigné à son sujet à en croire L'Equipe de ce jeudi, passeront concrètement à l'action dans les prochains jours. « Aujourd’hui, je suis prêt. S’il y a des offres, je les étudierai avec mes conseillers, mes parents, et j’irai voir le président pour lui dire que j’ai envie de partir », prévoit Tolisso, dont la dernière sortie sur son avenir avait déplu à Jean-Michel Aulas. « J’ai entendu ses mots, il a dit qu’il n’y avait pas d’offre. Quand il y en aura, on en parlera. Ce serait mieux si la situation se clarifiait rapidement, mais là je suis concentré sur l’équipe de France jusqu’au 13 juin. » Ensuite, il sera temps de préparer ses valises...