Mercato

Un marché franco-français à l'étude pour aider les clubs

Commentaire(s)
Nathalie Boy de la Tour, la président de la LFP, ici aux côtés de Didier Quillot, le directeur général exécutif de l'instance.
Nathalie Boy de la Tour, la président de la LFP, ici aux côtés de Didier Quillot, le directeur général exécutif de l'instance.

La Ligue 1, suite à son arrêt définitif acté le 30 avril dernier par le gouvernement du pays puis par la Ligue de Football Professionnel (LFP), pourrait connaître un mercato franco-français, d'ici au 30 juin prochain, révèle L'Equipe en ce lundi soir. Cette courte fenêtre des transferts pourrait ainsi permettre aux clubs de l'Hexagone de réaliser quelques petites opérations - bienvenues - pour améliorer leurs comptes de la saison 2019-2020, qui s'annoncent mauvais. Cette proposition envisagée pour limiter les pertes sur le plan financier ainsi que le prochain mercato estival - dont les dates officielles sont vivement attendues par les clubs professionnels - seront à l'ordre du jour du prochain Conseil d'Administration de la Ligue de Football Professionnel programmé vendredi.