Officiel

Morel s'annonce à l'OL !

Commentaire(s)
Jérémy Morel (OM) est sorti du silence pour expliquer sereinement son choix de rejoindre l'OL.
Jérémy Morel (OM) est sorti du silence pour expliquer sereinement son choix de rejoindre l'OL.

Cette fois, il n'y a plus aucun doute : Jérémy Morel quitte bel et bien l'Olympique de Marseille, direction l'Olympique Lyonnais. Sur sa page Facebook, le natif de Lorient a pris le temps et sa plume pour expliquer, "à tête reposée", les raisons de ce départ. Extraits choisis.

Cette information, à la base assez surprenante et qui, avouons-le, est un peu sortie de nulle part, s'est rapidement muée en faits réels et concrets. Comme relaté depuis quelques jours dans notre média, le défenseur central ou latéral gauche de l'Olympique de Marseille, Jérémy Morel (31 ans, 32 matches et 1 but en Ligue 1 en cette saison 2014-2015), va bien quitter la cité phocéenne au terme de son contrat pour s'engager avec l'Olympique Lyonnais. Le joueur, qui se trouve ce lundi dans la Capitale des Gaules pour satisfaire à la traditionnelle visite médicale, préalable à toute signature de contrat (un contrat de trois ans l'attend entre Rhône et Saône), est sorti de son silence en ce début de semaine.

Par l'intermédiaire de sa page officielle sur le réseau social Facebook, l'ancien joueur de Lorient a dévoilé les raisons de ce choix. Sans langue de bois ! « J’ai tout connu à l’OM, le fond du sac comme le retour en grâce. Et même si cette dernière année a été belle, est-ce que l’OM et moi n’étions pas arrivés au bout de ce que l’on pouvait tirer de notre relation ? Quand on aime il faut aussi parfois savoir s’éloigner le moment venu », a-t-il posté dans le début de son message, avant d'avouer que ce choix, notamment celui de rester dans l'Hexagone, est aussi pour ses proches : « J’aurais pu partir à l’étranger, découvrir un autre pays, toucher un plus gros salaire, mais pour la santé de mon fils il fallait renoncer à cette idée. Ce n’était pas le bon moment. Restait donc la L1, et quand vous gardez l’envie de jouer dans un autre grand club, l’OL entre forcément en considération », a-t-il ainsi expliqué.

Avant de délivrer un beau message d'au revoir au club marseillais. En quatre ans de bons et loyaux services, le joueur, on s'en doutait, est passé par toutes les émotions. Pris en grippe par le public à une certaine époque avant de devenir un cadre du onze de Marcelo Bielsa, le joueur s'en va le coeur apaisé et la tête pleine de souvenirs : « L'OM c’est beau, c'est fou, c’est grand. Trop parfois. J’y ai pleuré, j’y ai ri, je n’oublierai pas Marseille », a-t-il conclu.