OL

Fekir encore trop gourmand, Gourcuff l'incompris du président

Commentaire(s)
Nabil Fekir souhaite être revalorisé à l'OL.
Nabil Fekir souhaite être revalorisé à l'OL.

Hier, Jean-Michel Aulas a fait le point sur les dossiers Nabil Fekir et Yoann Gourcuff, pour qui des discussions sont en cours en vue de la renégociation de leurs contrats avec l'OL.

Pendant que les joueurs de l'Olympique Lyonnais siègent sur le trône du championnat de France, le chantier de son futur stade avance lui aussi à grands pas. Dans le cadre d'une visite du chantier organisée jeudi matin à Décines, Jean-Michel Aulas a bien évidemment eu quelques mots envers la presse, afin d'évoquer la plus chaude actualité du club.

Une actualité marquée notamment par les négociations en vue d'éventuelles reconductions de contrats de plusieurs éléments. Parmi eux, Nabil Fekir. Prolongé l'an dernier jusqu'en 2019, le jeune milieu offensif franco-algérien (21 ans) a récemment fait part de son souhait d'être revalorisé. Une requête acceptée par le patron de l'OL, dans le souci de se préserver d'un bras de fer avec sa pépite, en pleine éclosion depuis le début de la saison (21 matches, 10 buts, 5 passes toutes compétitions confondues). Mais à en croire JMA, les discussions ne se passeraient pas aussi bien que prévu, le jeune homme et son entourage se montrant encore trop gourmands financièrement.

Or, les finances rhodaniennes sont déjà fortement touchées par une masse salariale pesante. Mais cette dernière pourrait sensiblement diminuer, dans l'éventualité d'un départ en fin de saison de Yoann Gourcuff, dont le contrat prend fin en juin. A la question de savoir si des négociations seraient entamées avec l'ancien Bordelais, Jean-Michel Aulas a préféré botter en touche. "Je respecte beaucoup Yoann, même si je ne comprends pas tout. Pour son avenir, il faudra lui poser la question." Nul doute qu'elle le sera, dans les prochaines semaines.