OL

Fekir veut profiter de son état de grâce

Commentaire(s)
Nabil Fekir et l'OL envisagent une revalorisation salariale.
Nabil Fekir et l'OL envisagent une revalorisation salariale.

Révélation du début de saison de l'OL, Nabil Fekir attise les intérêts de plusieurs grands clubs européens, à moins d'un mois du début du mercato hivernal. Jean-Michel Aulas, qui aimerait voir sa pépite poursuivre sa progression dans son club formateur, pourrait donc être contraint de revoir ses émoluments à la hausse.

Avec 6 buts et 3 passes décisives à son actif, Nabil Fekir réalise incontestablement une excellente première partie de saison, pourtant marquée par une blessure à la fin de l'été dernier. Positionné en soutien d'Alexandre Lacazette ou à ses côtés, sur le front de l'attaque, le jeune Lyonnais s'impose petit à petit comme un rouage essentiel du système mis en place par Hubert Fournier, qui s'apprête à subir quelques maux de tête lorsque Yoann Gourcuff et Clément Grenier auront retrouver la pleine possession de leurs moyens physiques.

Son entourage lance les négociations

Et s'il jouit depuis plusieurs mois d'un nouveau statut, Fekir aimerait l'accompagner d'un contrat plus adéquat. Le bail qu'il a signé en juin dernier et jusqu'en 2019, évalué à quelque 300 000 euros brut annuels (hors primes), apparaît effectivement très en-deçà des salaires perçus par les autres cadres de l'effectif rhodanien.

Alerté par les intérêts de plus en plus insistants de plusieurs grandes écuries anglaises (Arsenal, Manchester City), Jean-Michel Aulas pourrait donc entamer très prochainement les discussions avec son milieu de terrain franco-algérien. Fekir, dont l'entourage aurait justement contacté la direction lyonnaise au sujet d'une revalorisation salariale, selon L'Equipe. A suivre.