OL

Lacazette, le dilemme lyonnais ?

Commentaire(s)
Lacazette (OL) devrait faire l'objet de nombreuses convoitises cet été.
Lacazette (OL) devrait faire l'objet de nombreuses convoitises cet été.

C'est un été plus qu'agité que s'apprête à vivre l'Olympique Lyonnais. Avec une saison 2014-2015 étincelante, le club rhodanien est sous le feu des projecteurs. Notamment sa jeunesse insouciante et triomphante qui suscite les plus grandes convoitises. Avec, en fer de lance, l'attaquant international tricolore, Alexandre Lacazette.

Il est le véritable homme fort de cet Olympique Lyonnais mouture 2014-2015. Il, c'est bien évidemment l'attaquant international français, Alexandre Lacazette. Meilleur réalisateur de notre championnat hexagonal avec vingt-et-une réalisations inscrites en l'espace de vingt-quatre matches, le Gone, fort de son nouveau statut d'international, draine logiquement les intérêts des plus grandes écuries continentales.

Si jusqu'à présent, le natif de Lyon s'était montré plutôt très clair concernant son avenir, un entretien accordé cette semaine à nos confrères de la chaîne de télévision officielle de l'Olympique Lyonnais laisse planer le mystère. À écouter le canonnier français, il ne sera pas totalement maître de son avenir : « Je sais qu'il y a plusieurs clubs qui me regardent, mais la réflexion de savoir si je reste ou si je pars on l'aura plus tard et on verra. Dès maintenant je ne peux pas dire si je reste ou pas, car si un club vient et met beaucoup de millions d'euros sur la table, le président me dira probablement de quitter les lieux » , a-t-il indiqué.

Sous contrat jusqu'en Juin 2018 entre Rhône et Saône, l'international français, courtisé avec insistance par nos amis anglais (Tottenham, Manchester City), avoue ne penser qu'au présent, n'ayant que très peu goûté aux spéculations qui l'entouraient l'été dernier : « L'année dernière quand on parlait de moi pour un transfert cela m'avait perturbé, car j'avais du mal à vivre toutes ces spéculations qui sortaient de partout. Là, je suis parti dans l'optique de faire de mon mieux durant cette saison et en fin de saison on verra. »

Bonne nouvelle toutefois, le rhodanien n'a pas l'air obnubilé par un départ cet été, bien conscient qu'une nouvelle saison de feu avec son club formateur l'enverrait, avec une quasi certitude, dans la liste des Bleus pour l'Euro 2016. Ajoutez à cela la perspective de découvrir le Stade des Lumières avec le maillot de son club de coeur sur le dos, et un départ semble peu probable : « Pour l'équipe de France, rester à Lyon pourrait être important pour moi », a-t-il confié, avant de se montrer plus pragmatique (plus inquiétant ?) : « Mais il y a aussi des opportunités qu'il ne faut pas rater et parfois il y a des souhaits du président qui peut me demander à tout moment de partir ». Qu'on se le dise, la balle semble bel et bien dans le camp des instances dirigeantes lyonnaises. Parviendront-elles à décliner des plus que probables ponts d'or pour leur pépite ? Réponse cet été !