OL

Les révélations d'Aulas sur la quête du nouvel entraîneur

Commentaire(s)
Aulas détaille la feuille de route
Aulas détaille la feuille de route

Au cours d'une longue conférence de presse téléphonique, Jean-Michel Aulas a fait de nombreuses révélations sur le choix du nouvel entraîneur.

Jean-Michel Aulas reprend du service ces derniers jours. Le président lyonnais, qui s'était fait plutôt rare dans les médias depuis le début de la saison, prend de plus en plus la parole depuis le début du mois d'octobre afin de détendre l'atmosphère. En coulisses aussi, le dirigeant a pris des décisions fortes avec Juninho, son directeur sportif, en se séparant de Sylvinho, quelques mois seulement après son arrivée. Ce jeudi, au cours d'une conférence de presse téléphonique, le patron de l'OL a annoncé la feuille de route pour trouver le nouvel entraîneur.

A lire aussi : Aulas confirme avoir contacté Mourinho

"Ce sera une décision collégiale. Mais je le répète, c’est Juninho qui prendra la décision. Il sera amené à parler bientôt quand il aura pris sa décision. On est dans une situation juridique qui est un peu particulière. On sait que sur le plan juridique, on ne se débrouille pas trop mal sur les ruptures de contrat. On ne veut pas faire des déclarations comme nos voisins de Saint-Étienne qui ont fait des déclarations et que ça coûte plus cher en transaction. Oui, on va prendre le temps, et ça peut aller très vite aussi. Je vous ai dit qu’il y avait une liste, certains noms sont dans la presse (...) La bonne nouvelle, c’est qu’il y a beaucoup d’entraîneurs intéressés par Lyon. La liste n’est pas exhaustive. On n’est pas à l’abri d’une surprise. On va mener ces discussions le plus vite possible. C’est Juninho qui va prendre la décision, comme il avait pris la décision pour Sylvinho" a-t-il déclaré.

Aulas : "Quand on se trompe, on essaye de ne pas faire deux fois la même erreur"

Aulas, guidé par une seule philosophie : "trouver la meilleure solution possible pour que l’OL gagne, gagne longtemps, fasse des résultats économiques", a fixé une deadline à Juninho même si cette dernière pourrait être dépassée. "Même si on fixe une deadline, on peut ne pas l’atteindre. On avait fixé l’objectif de gagner tous nos matches de championnat cette année, on ne l’a pas fait. Là, on s’est fixé un objectif d’être opérationnel dans la version deux de l’organisation sportive pour démarrer le match de Dijon la semaine prochaine. Mais on peut ne pas tenir l’objectif".

Alors que de nombreux noms ont fuité dans la presse, JMA aimerait dorénavant un profil francophone, avec l'expérience de la Ligue 1. S'il n'a rien confirmé pour autant, le dirigeant estime qu'il ne fera pas la même erreur : "Quand on se trompe, on essaye de ne pas faire deux fois la même erreur". "On va définir le cahier des charges ensemble. Mais Juni est très en avance sur nous pour dire ce qu’il ne faut plus faire et pas faire (...) J’apprends des gens qui ont réussi sur le terrain et plus particulièrement de Juninho, en qui j’ai totalement confiance (...) On va travailler ensemble avec lui aux manettes, car j’ai dit que j’allais prendre du recul. Je l’ai fait". S'il conserve toute la confiance de son président, Juninho n'aura pas forcément le droit à l'erreur.