OL

Mammana, Depay, Mateta... Aulas et les nouveaux Gones

Commentaire(s)
Memphis Depay et Jean-Michel Aulas, le jour de la présentation du Néerlandais
Memphis Depay et Jean-Michel Aulas, le jour de la présentation du Néerlandais

À l'occasion d'un entretien fleuve accordé au journal L'Équipe, Jean-Michel Aulas est notamment revenu sur les différentes recrues arrivées à l'OL en vue de cette saison 2016/17. S'il s'est longuement exprimé sur l'épineux dossier Nicolas Nkoulou, le dirigeant rhodanien s'est aussi défendu sur d'autres cas suscitant des interrogations : "Emanuel Mammana, qui peut dire que c’est un échec ? Rybus est souvent blessé, ce n’est pas une grande réussite, mais c’est aussi parce qu’à gauche, Jérémy Morel fait une très bonne saison" a-t-il lâché. "Je veux bien qu’on parle de Memphis Depay : j’ai pris des risques, mais c’est avec mon pognon ! Je veux bien qu’on en discute à la fin de la saison."

Autre transfert laissant quelques doutes, celui de Jean-Philippe Mateta (19 ans) arrivé de la Berrichonne de Châteauroux (National) pour près de cinq millions d'euros en septembre dernier : "On avait besoin d’un avant-centre athlétique. Si on ne le prend pas, il part à l’étranger. Donc, on l’a pris. Pour l’instant, le coach ne le fait pas jouer, c’est son choix" note le président lyonnais. "Est-ce qu’il est malheureux ? Non, j’ai encore discuté avec lui dernièrement. Est-ce qu’il va réussir à Lyon ? Oui."