OL

Pour Genesio, Juninho "va énormément apporter"

Commentaire(s)
Bruno Genesio s'est exprimé sur l'arrivée de Juninho et Sylvinho.
Bruno Genesio s'est exprimé sur l'arrivée de Juninho et Sylvinho.

Après trois ans et demi sur le banc, l'aventure entre Bruno Genesio (52 ans) et l'Olympique Lyonnais s'est terminée le weekend passé avec une victoire arrachée sur le fil contre Nîmes (2-3). Une nouvelle ère va démarrer à Lyon avec le duo Sylvinho-Juninho pour prendre la relève. D'ailleurs, le désormais ex-entraîneur du club voit d'un très bon oeil l'arrivée de Juni, avec lequel il aurait aimé travailler. "Ne pas avoir eu Juni comme directeur sportif, c’est mon plus grand regret. C’était prévu au départ. Pour différentes raisons, ça n’a pas pu se faire. Juni avait des priorités et n’était alors pas prêt à revenir. C’est un vrai regret" admet-il dans un entretien pour Le Progrès qui paraîtra ce jeudi., avant d'ajouter : "Juninho est quelqu’un qui va énormément apporter à Lyon car il est très intelligent et connaît bien le club. Je pense qu’on aurait pu être complémentaire et que ça aurait pu m’aider à gérer des situations difficiles que j’ai connues pendant ces trois ans et demi."

Toutefois, cette légère amertume est rapidement oubliée par l'ancien coach de Besançon qui prédit des jours heureux à l'OL grâce à cette doublette brésilienne. "J’ai vu Juninho et Sylvinho lundi matin. Sylvinho, que je ne connaissais pas, m’a fait très bonne impression. J’ai fait la transition avec eux, je leur ai donné quelques informations. Je ne voulais pas m’immiscer plus que ça. Le club a pris une orientation différente, je pense que ça va fonctionner. J’espère qu’ils vont réussir, et je vais suivre les résultats car c’est mon club" reconnait-il. Bruno Genesio estime que tout le travail et le chemin accompli durant son passage sur le banc rhodanien va permettre à ces deux successeurs de partir sur de bonnes bases. "J’ai fait ce que j’avais à faire, j’ai laissé le club dans un état plus que correct pour que Juni et le staff fassent du très bon travail. Je pense que je les ai éclairés un peu plus précisément sur ce qu’il fallait améliorer. Ils ont aussi l’avantage d’avoir, à ma différence, une légitimité supérieure avec Juni. Ils auront du temps. Le club est entre de bonnes mains".