OL

Rudi Garcia se fend d'un point mercato

Commentaire(s)
Rudi Garcia, l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais.
Rudi Garcia, l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais.

Ce lundi après-midi, Rudi Garcia, l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais, était en conférence de presse afin d'évoquer, principalement, la rencontre en retard de la 1ère journée de Ligue 1 prévue mardi soir (21 heures, Stade de La Mosson) face au Montpellier Hérault Sport Club. Après avoir longuement parlé de cette affiche entre deux formations qui prétendent aux accessits, le technicien rhodanien a brièvement parlé du mercato estival, confirmant que les Gones devront encore faire preuve de patience avant de, peut-être, se renforcer.

À lire aussi : Rudi Garcia confirme le prochain départ de Bertrand Traoré

"Si nous avions été en mesure de garder le même groupe que lors de l’épopée en Ligue des Champions, nous aurions pu avoir de grandes ambitions pour cette saison, mais le mercato se termine le 5 octobre. Bien sûr, si nous avons la possibilité de titiller le PSG, nous ne nous gênerons pas, bien que ce sera très difficile", a d'abord indiqué Rudi Garcia. "Nous sommes obligés d’attendre la fin du mercato pour voir si des reconversions internes peuvent fonctionner et si nous avons vraiment besoin de recruter ou non au poste de latéral droit. Le jeune Malo Gusto a fait quelques séances avec nous mais je le trouve encore tendre. D’ici octobre, nous déciderons ou non s’il est prêt pour être le numéro deux derrière Léo Dubois cette saison. Au cas où, j’espère que nous aurons les ressources internes pour installer un joueur à ce poste. C’est la même chose pour Cenk Özkacar, nous verrons si un prêt est plus judicieux que de le garder dans le groupe", a ajouté le tacticien lyonnais.