OL

Rybus règle ses comptes avec Genesio

Commentaire(s)
Rybus montre les muscles
Rybus montre les muscles

Sélectionné pour les matchs internationaux de l'Équipe Nationale de Pologne, Maciej Rybus a cependant perdu sa place de titulaire chez les Rouge-et-Blanc, la faute à un temps de jeu restreint à Lyon. De quoi lui donner envie de changer d'air...

Maciej Rybus ne s'était probablement pas imaginé des débuts aussi difficiles avec l'Olympique Lyonnais. Arrivé en juillet dernier pour remplacer Henri Bedimo, l'international polonais a très vite déchanté au Parc OL. Recalé sur le banc des remplaçants par les bonnes prestations de Jérémy Morel, le Polonais a très peu joué sous les ordres de Genesio (19 apparitions en Ligue 1, 28 au total).

Interrogé par SportoweFakty, le gaucher est revenu sur sa saison compliquée et attend, secrètement, un départ du technicien pour espérer plus de temps de jeu. "Si je compte rester à Lyon ?C’est quelque chose de compliqué. Il faut voire quels sont les changements dans le staff, dans l’équipe, peut-être même de l’entraîneur. Pour l’instant, je suis dans l’expectative. Une bonne nouvelle si Genesio quitte le club ? Je crois, oui. Je n’ai pas l’impression qu’il croit en moi, et cela m’aiderait peut-être qu’il s’en aille" explique-t-il, traduit par Demi Volée.

Devenu la doublure de Jérémy Morel, Rybus explique, par la suite, que son style de jeu, jugé trop "offensif" par le technicien, est l'une des causes de ses maigres apparitions bien que " beaucoup de facteurs rentrent en ligne de compte". Avant de partir avec la Pologne, il a cependant eu une discussion avec son entraîneur, sans pour autant clarifier la situation. "Genesio ne m’a pas dit de chercher un club, mais ne m’a pas non plus donné de garanties sur mon temps de jeu. Personne ne me pousse, mais je dois être réactif. Notre conversation fut tranquille. (...) Mais la situation est trop importante. D’autant plus que c’est l’année de la Coupe du Monde et que je dois jouer régulièrement, pour redevenir titulaire en sélection". Pas sûr que l'arrivée de Marçal arrange le cas du Polonais...