Euro 2020

Avec Denayer, la Belgique se qualifie pour les huitièmes (analyse et notes)

Toni Valente
Titulaire, Jason Denayer disputera les huitièmes avec la Belgique.
Titulaire, Jason Denayer disputera les huitièmes avec la Belgique.

La Belgique valide son billet pour les huitièmes ! Face au Danemark, les Belges se sont imposés (1-2), malgré l'ouverture du score danoise. Dominés en première mi-temps, les Diables Rouges ont bien réagi en seconde et ont repris l'avantage. Bien moins impressionnants que face à la Russie (3-0), la Belgique conserve son étiquette de favori.

Euro 2020 - Phase de poules / Groupe B

Danemark
1 - 21 - 0 Belgique
Y. Poulsen 2'
55' T. Hazard
70' K. De Bruyne

LE FAIT DU MATCH

Un début de match chaotique. En offrant le ballon au Danemark à l'entrée de la surface de réparation, Jason Denayer a plus qu'exposé ses coéquipiers. Surmotivés par le drame vécu par leur coéquipier Christian Eriksen lors du premier match, les Danois ont sévi et ont pris l'avantage au score (2e). En ouvrant la marque aussi tôt dans le match, les joueurs de Kasper Hjulmand courraient le risque de lever le pied, mais au contraire. La Belgique, grande favorite de ce match, étaient prise au piège du pressing nordique et peinaient à se procurer des actions franches. Malgré ce fait de jeu, les Diables Rouges ne se sont pas laissé abattre et, au retour des vestiaires, ont repris la maîtrise du jeu. L'entrée de Kevin de Bruyne à la mi-temps n'y est pas pour rien.

LES BUTS

1-0 (2ème) : Jason Denayer rate sa relance, dans l'axe. Pierre-Emile Højbjerg presse haut et récupère le ballon. Il sert Yussuf Poulsen qui ne se pose aucune question. Il croise sa frappe, à ras de terre et trompe Thibault Courtois.

1-1 (55ème) : Sur une attaque rapide menée par Romelu Lukaku, la Belgique arrive à porter le danger dans la surface danoise. L'attaquant de l'Inter Milan sert en retrait Kevin de Bruyne qui, en toute tranquillité, élimine son vis-à-vis grâce à son contrôle orienté et sert Thorgan Hazard qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets.

1-2 (71ème) : Quelle action de la part de la Belgique ! Encore une fois, Romelu Lukaku initie une attaque, placée cette fois-ci, du côté droit du terrain. L'Interiste trouve Youri Tielemans qui joue en première intention sur Thorgan Hazard. Le joueur du Borussia Dortmund remise sur Eden Hazard qui décale Kevin de Bruyne. Le Citizen n'hésite pas et décroche une frappe à l'entrée de la surface. Kasper Schmeichel voit le ballon rentrer à ras de son poteau.

L'HOMME DU MATCH

Kévin de Bruyne (Belgique) : entré en jeu à la mi-temps, le meneur de jeu belge a métamorphosé le jeu de son équipe, en grande difficulté lors des 45 premières minutes. Décisif sur les deux buts marqués par son équipe, le Belge a réussi tout ce qu'il a entrepris.

LES CONSÉQUENCES

À Copenhague, la Belgique pouvait confirmer son excellent début d’Euro et rejoindre, par la même occasion, l’Italie parmi les équipes qualifiées pour les huitièmes de finale. C'est chose faite. Dans le dur en première mi-temps, les joueurs de Roberto Martinez ont su renverser la tendance en deuxième.

Du côté du Danemark, c'était le match d'après. Toujours marqués par le drame subi par Christian Eriksen, les Danois voient les choses se compliquer. Après la défaite, presque anecdotique du premier match, le Danemark enchaîne sur une deuxième défaite. Une qualification est toujours envisageable, pour cela il faudra impérativement battre la Russie, lors du dernier match, le 21 juin prochain.