Ligue 1

L'OL s'incline sur le fil contre le PSG (résumé et notes)

Di Maria au duel avec Emerson
Di Maria au duel avec Emerson

Au terme d'un match équilibré, le Paris Saint-Germain a battu l'Olympique Lyonnais sur le fil (2-1). Alors que la rencontre est marquée par la première de Lionel Messi au Parc des Princes, le club de la capitale a remporté le premier test de sa saison. Les Lyonnais, qui ont craqué en toute fin de match, peuvent avoir des regrets.

Ligue 1 - 6e Journée

Paris
2 - 10 - 0 Lyon
Neymar 66'
M. Icardi 90' +2
54' Lucas Paqueta

Un Parc des Princes des grands soirs. Dans une ambiance de feu, le match a démarré sur un rythme haletant. Dès les premières minutes, l'OL a essayé de déstabiliser le PSG sur les côtés, notamment avec un Karl Toko-Ekambi en jambes. Positionné sur le côté gauche, l'ailier a causé des soucis à Kehrer, à l'image de cette action où il dépose l'Allemand et Herrera sur un crochet. Mais après son dribble, le centre du Camerounais n'a pas trouvé preneur (3e). Shaqiri s'est également montré dangereux sur son côté droit, comme sur cette frappe écrasée bien repoussée par Donnarumma (18e).

Au fil des minutes, les attaquants parisiens ont commencé à combiner. Bien décalé par une talonnade de Kylian Mbappé, Lionel Messi a déclenché une frappe, trop écrasée elle-aussi (17e). L'Argentin était proche d'ouvrir son compteur buts un quart d'heure plus tard, à la suite d'une talonnade de Neymar cette fois-ci, mais le numéro 30 parisien a buté sur Anthony Lopes (32e). Dans tous les bons coups, Messi a touché la barre transversale de Lopes sur un coup-franc quelques instants plus tard (37e). Les deux équipes se sont neutralisées dans le premier acte (0-0).

Neymar et Icardi répondent à Paquetá

Au retour des vestiaires, le rythme est reparti sur les mêmes bases, avec un tempo lent et des séquences de possession de part et d'autre. Les Lyonnais sont arrivés à endormir les Parisiens, à rester compacts, et à se montrer efficaces. Décalé sur la gauche, Karl Toko-Ekambi a lancé en profondeur Paquetá dans la surface. Le milieu offensif de l'OL a repris en une touche du pied gauche le ballon du Camerounais, et a trompé Donnarumma dans son angle fermé (0-1, 54e) !

La réaction du PSG est presque immédiate. En un contre un, Neymar a provoqué Malo Gusto qui a provoqué la chute du Brésilien dans la surface, obligeant l'arbitre à désigner le point de pénalty. Le numéro 10 parisien s'est chargé lui-même de la sentence, et a transformé le tir au but (1-1, 66e). Au fil des minutes, les joueurs ont commencé à faire moins d'efforts, laissant plus d'espaces à leurs adversaires. Néanmoins, il n'y a pas eu beaucoup d'occasions franches ensuite. Cherki a eu une belle opportunité en contre, mais Nuno Mendes l'a coupé dans son élan (89e). Mais Paris n'a pas lâché. Et grâce à un beau centre de Kylian Mbappé, Mauro Icardi, entré en jeu quelques minutes auparavant, a permis aux siens dans les derniers secondes du match d'offrir la victoire au PSG ! (2-1, 90+3e). Le premier choc pour les deux équipes a donc tourné à l'avantage du Paris Saint-Germain.

La première de Léo Messi au Parc des Princes

Titulaire pour la première fois au Parc des Princes, l'Argentin a réalisé une bonne prestation. Positionné en numéro 10, la Pulga a beaucoup dézoné, allant sur l'aile droite pour repiquer ou à la pointe de l'attaque aux côtés de Kylian Mbappé. Messi a beaucoup combiné avec ses coéquipiers en attaque, à l'image des actions avec Mbappé (17e) ou avec Neymar (32e) en première mi-temps. Il était même proche d'ouvrir son compteur buts sur coup-franc (37e). Moins présent en deuxième mi-temps, le sextuple Ballon d'Or a cédé sa place à Hakimi (76e), et a semblé surpris de la décision de son entraineur surement déçu de ne pas avoir inscrit son premier but sous les couleurs parisiennes.

Deux systèmes tactiques similaires

Positionnés en 4-2-3-1, le PSG a eu plusieurs visages dans ce match. Messi a modifié le dispositif par son positionnement. En allant aux côtés de Kylian Mbappé en pointe, l'équipe est passée en 4-4-2 lors de plusieurs sorties de balles des défenseurs parisiens. Mais le pressing haut des Lyonnais a posé quelques problèmes à l'arrière-garde du club de la capitale. Avec Herrera-Gueye en milieu récupérateur, les ailiers Di Maria-Neymar, qui ont collé la ligne (surtout en première mi-temps) ont fait beaucoup d'efforts pour prêter main forte à leurs coéquipiers. Un système qui a beaucoup changé, notamment à cause du bon travail défensif et offensif des Gones.

Le positionnement de Lucas Paquetá en numéro 10 a bousculé le milieu du PSG par son jeu entre les lignes, mais aussi car il est redescendu aider son équipe à plusieurs reprises comme un relayeur pour bloquer les offensives parisiennes. Le Brésilien a eu un volume de courses impressionnant ce soir. Le travail sur les ailes de Shaqiri et Toko-Ekambi a obligé Kehrer et Mendes à se montrer prudent dans leurs positions. Les deux joueurs n'ont pas hésité à provoquer leurs adversaires directs et à coller la ligne de touche pour étirer la défense de Paris. C'est d'ailleurs ce qui a amen le but lyonnais (55e).

Cependant, Paris a joué le même atout avec Di Maria et Neymar, obligeant Emerson et Gusto à rester prudent sur les ailes. Cela peut expliquer le peu de contre-attaques de part et d'autre dans ce match (surtout en première mi-temps). Les deux blocs se sont replacés rapidement, bloquant les éventuelles prises de vitesse et d'espace.

Photos Matchs : Paris 2 - 1 Lyon