TV

Le patron de Canal + Maxime Saada dégomme Jean-Michel Aulas

Commentaire(s)
Aulas en tribunes
Aulas en tribunes

Invité dans l'émission l'After Foot sur RMC, le patron de Canal+ a évoqué les négociations perdues de son groupe avec la Ligue de football professionnel (LFP) en 2018 notamment au profit de Mediapro, et la réaction de Jean-Michel Aulas, qui avait dit que c'était "le jour béni des dieux". "La vexation de 2018? C'est vrai. C'est vrai qu'on n'a pas apprécié. Après, est-ce qu'on prend des décisions parce qu'on n'a pas apprécié ou qu'on est rancunier, non. On prend des décisions rationnelles et pragmatiques. Mais on n'a pas apprécié. Le 'jour béni des dieux' d'Aulas, je l'ai encore là", a évoqué le directeur de la chaine cryptée, avant de poursuivre.

"Vous êtes là, ça fait 34 ans que vous diffusez... j'ai quand même mis de l'argent sur cet appel d'offres, des montants très significatifs", poursuit le dirigeant de Canal. "Ils se sont répandus dans Paris en disant qu'on avait misé n'importe comment. Une fois que j'ai compris que les lots 1, 2 et 3 étaient attribués, on a mis beaucoup d'argent sur le lot 4, beaucoup sur le lot de Free... on a été sérieux et là jusqu'au dernier moment. On ne prend pas nos décisions sur ces bases (rancune) mais c'est vrai qu'on était énervés". Maxime Saada a toutefois nuancé son propos sur le président lyonnais pour conclure. "J'ai eu plusieurs conversations avec Aulas, qui est un type que je respecte"